BENEDICTE CARMAGNOLLE

Elle rencontre le théâtre dès son plus jeune âge avec les ateliers du théâtre de l'éveil de Francky Martini à Sartrouville. Diplômée d'un master 2 de développement agricole et sécurité alimentaire,  elle reprend le théâtre en amateur en 2011 avec la compagnie Rouge Asymétrique au sein de laquelle elle travaille l’écriture de B.Brecht, W.Shakespeare et T. William.

En 2016, elle quitte le milieu de l’éducation au développement et à la solidarité internationale, et intègre la formation de l’acteur de Stéphane Auvray Nauroy pour 2 ans.

En 2017, elle interprète Ysé dans “Le Partage de midi” de Paul Claudel mis en scène par Paul Fortini, représenté au théâtre de l’Étoile du nord (Mai 2017) et au Festival de L’Olmu (août 2018). 

En 2018 elle crée et interprète son premier seule en scène poétique “Conversation avec un ange” inspiré des Elégies de Duino de Rainer Maria Rilke, assistée par Marine Bellando (Festival de L'Olmu).

Par ailleurs, elle collabore avec Hadrien Marielle Tréhouart à sa 1ere pièce écrite et mise en scène “Parler avant la fin de l’hiver” où elle joue le rôle principale de la Chapelière ainsi que sur une adaptation de Mesure pour Mesure de W.Shakespeare par Nicolas Foray.

En 2020, elle met en scène une adaptation de Dom Juan de Molière prévue pour l’été 2021.  Elle rejoint la compagnie du Nez dans l’herbe en tant que comédienne pour le spectacle “Je suis le vent” de Jon Fosse, mis en scène par Emilie Fabre et interprété conjointement avec Liza Beauvais.


 

En parallèle, Bénédicte pratique la danse contemporaine sous la direction de Ségolène Gessa depuis 2013, ainsi que le Yoga depuis septembre 2018. Le corps est sa matière, son instrument, son axe de jeu, de recherche, de travail et de création. Elle développe également depuis juillet 2018 des ateliers d’accompagnement pour adulte afin de les réconcilier avec leur corps et contribuer à une meilleure conscience d’eux mêmes, des autres et de leur environnement par les outils des arts vivants.